AgroÉnergie

Introduction

La culture de saules sur courtes rotations (ou CSCR) constitue un mode novateur de production de biomasse ligneuse basé sur la culture de variétés de saule arbustif selon des techniques agricoles conventionnelles.

Comme son nom l’indique, la CSCR permet la récolte de biomasse selon des intervalles de deux ou trois ans, selon les variétés employées et les conditions pédoclimatiques locales. Indépendamment de la périodicité des récoltes, la CSCR débute par des travaux d’implantation s’échelonnant sur près d’une année.

La figure suivante illustre graphiquement les opérations agricoles propres à la culture du saule sur courtes rotations.

Le cycle de production du saule

securite

La plantation mécanisée des boutures s’effectue au printemps à raison de 15 000 à 16 000 plants à l’hectare. Afin de maximiser le taux de survie des boutures, le lit de semis doit avoir été préalablement ameubli sur une profondeur d’environ 15 cm. À l’automne, un recepage des plants sera effectué afin d’induire une multiplication des tiges au printemps suivant. Un bon contrôle des mauvaises herbes durant l’année d’établissement s’avère également critique pour maximiser la productivité des plants durant le premier cycle de croissance.

La culture du saule sur courtes rotations est peu exigeante en fertilisants et pesticides. Une fertilisation est effectuée seulement durant la première année de croissance de chaque cycle. L’usage d’herbicides est généralement limité aux deux premières années d’une CSCR, après quoi le couvert végétal généré contrôlera efficacement la mauvaise herbe.