AgroÉnergie

Génie environnemental

La phytorémédiation réfère à un ensemble de technologies mettant à profit la capacité d’absorption et d’hyperaccumulation de certains végétaux pour la réduction, la dégradation ou l’immobilisation des composés organiques et inorganiques polluants du sol, de l’eau ou de l’air générés par les activités humaines.

Des études scientifiques permirent entre autres de constater le pouvoir filtrant du système racinaire du saule à croissance rapide, permettant d’envisager son utilisation dans l’assainissement des eaux usées, la valorisation de matières résiduelles fertilisantes (boues d’épuration, biosolides papetiers, etc.) et l’élimination de lixiviat généré par les sites d’enfouissement de déchets.

schema

Laboratoire rural de St-Roch-de-L’Achigan

Désirant démontrer le potentiel du saule en phytorémédiation, Agro Énergie fut l’instigatrice en 2008 d’un projet de filtration naturelle d’eaux usées par l’irrigation de cultures de saule dédiées au chauffage d’une école primaire. Depuis 2010, plus de 10000 m3 d’eaux usées secondaires produites par la municipalité de St-Roch-de-l’Achigan ont été traitées annuellement par ce système.

Plante pionnière par excellence en raison de sa rusticité et de sa vigueur de croissance, le saule est également employé pour la réhabilitation de sites dégradés, la stabilisation des berges et l’implantation de bandes riveraines en milieu agricole.